Travail de terrain terminé

Actualités

Début de la quatrième saison de cartographie
Continuer

Participer

Compétences nécessaires
Continuer

Méthodes

Catégorisation des espèces
Continuer

Utilisation de la repasse

Chevêchette d'Europe

Chevêchette d'Europe
Photo: © Rudolf Aeschlimann

Par utilisation de la repasse, nous entendons l’émission du chant, des cris ou des tambourinages d’une espèce afin de l’inciter à se manifester à son tour. Les moyens techniques actuels permettent très facilement à n’importe quel collaborateur d’utiliser la repasse. Cette méthode de détection pose toutefois plusieurs problèmes et n’a que très peu été utilisée pour l’atlas 1993-1996.

Lors de la cartographie des carrés kilométriques, la repasse ne doit en aucun cas être utilisée, sous peine de grossièrement fausser les résultats et de les rendre incomparables.

Pour les autres types de relevés dans les carrés atlas, la repasse peut être un moyen efficace pour détecter des espèces rares ou discrètes. Nous vous prions toutefois d’utiliser cet outil avec beaucoup de prudence et de parcimonie, car il peut causer un stress important non seulement pour l’espèce cible, mais aussi pour d’autres espèces présentes. Nous vous prions de respecter les règles suivantes lors de l’utilisation de la repasse :

  • Ne diffusez pas la repasse plus de 30 secondes par point d’écoute. Attendez ensuite plusieurs minutes. Vous pouvez répéter cette opération une seconde fois au maximum.
  • Séparez vos points d’écoute par une plus grande distance (au moins 200 m).
  • Eteignez la repasse immédiatement après avoir obtenu une réponse acoustique ou avoir observé l’espèce ciblée.
  • Il ne faut plus utiliser la repasse dans les zones du carré atlas où la présence de l’espèce a déjà été attestée.